Annuaire des officiers et cadres du
99e régiment d'infanterie en 1914-1918

Page d'accueil

 

BAILLET René (août 1914-avril 1918)

Né le 4 juin 1891 à Bordeaux (Gironde)

1 m 73

Engagé volontaire le 11 octobre 1911
Elève à Saint-Cyr, sorti 5e sur 275
Au 99e R.I. le 1er janvier 1914 comme sous-lieutenant (vient de Saint-Cyr)

A la 11e compagnie à la mobilisation
Chef de la 1ère compagnie le 10 septembre 1914
Blessé le 2 octobre 1914 à Framerville (Somme) par balles dans le dos et à la cuisse, revient le 11 février 1915 à la 2e compagnie
A la 7e compagnie le 23 février 1915
Lieutenant le 22 mars 1915
Chef de la 7e compagnie le 22 septembre 1915
Blessé le 28 septembre 1915 par balle à la cuisse
Capitaine le 31 mai 1916
Blessé le 31 juillet 1916 à la Laufée (Meuse)

Passe au 22e R.I. le 8 avril 1918 comme capitaine adjudant-major au 1er bataillon

 

BAILLOUD (mai 1915)

Médecin auxiliaire en mai 1915

BALESTRAT (août 1917-avril 1918)

Sous-lieutenant du Dépôt Divisionnaire à la 9e compagnie le 20 août 1917
Passe du C.I.D. à la 11e compagnie le 24 avril 1918
Prisonnier le 25 avril 1918 au mont Kemmel (Belgique)

 

BANAL Marc (août-novembre 1918)

Lieutenant de territoriale, passe à la 12e compagnie du Dépôt Divisonnaire en août 1918
Passe au 68e R.I.T. le 8 novembre 1918

 

BARD Charles (août-octobre 1914)

Né le 6 décembre 1888 à Lyon (Rhône)

Sous-lieutenant, tué le 21 octobre 1914 à Foucaucourt (Somme)

 

BARD Jean-Paul (août 1914-octobre 1915)

Né le 29 septembre 1881 à Lyon (Rhône)
Domicilié à Saint-Maixent (Deux-Sèvres)

1 m 66 Marié

Engagé volontaire le 23 octobre 1900
Elève à Saint-Cyr, sorti 416e sur 515
Au 99e R.I. le 9 avril 1913 comme lieutenant (vient du 129e R.I.)

Lieutenant à la 2e compagnie à la mobilisation
Blessé le 28 août 1914 à Saint-Dié (Vosges), revient le 20 octobre 1914
Capitaine le 25 décembre 1914
Chef de bataillon le 10 octobre 1915
Chef du 3e bataillon le 13 octobre 1915
Détaché au Groupe d'Instruction des Effectifs aux Armées le 14 octobre 1915

Décédé le 21 novembre 1918 à l'hôpital complémentaire n°36 de Modane (Savoie). Mort de la grippe espagnole contractée à son retour d'un voyage à l'Armée d'Orient où il avait été envoyé en mission par le Contrôle des effectifs.

CAMPAGNE : ALGERIE 1908-1910

BARLES Eugène (septembre 1916-octobre 1917)

Né le 5 juin 1894 à Péronne (Saône-et-Loire)

Au 99e R.I. le 6 septembre 1916 comme sous-lieutenant (vient du Dépôt Divisionnaire), à la 3e compagnie
Lieutenant le 18 janvier 1917
A la 3e compagnie le 2 avril 1917
Passe au D.D. le 5 mai 1917
Chef de la 1ère compagnie le 1er juin 1917

Tué le 23 octobre 1917 à Laffaux (Aisne)

BARON (octobre 1918)

Sergent promu sous-lieutenant le 25 octobre 1918

 

BASSET (septembre 1916-avril 1918)

Au 99e R.I. le 2 septembre 1916 comme sous-lieutenant (vient du Dépôt Divisionnaire) à la 5e compagnie
Passe au D.D. le 5 mai 1917
Lieutenant le 28 mai 1917
Passe de la 9e compagnie à la 11e compagnie le 27 novembre 1917
A la 10e compagnie le 24 avril 1918
Prisonnier le 25 avril 1918 au mont Kemmel (Belgique)

BASSET Elisé Donnard Fernand (juin-août 1915)

Né le 18 janvier 1888 à Primarette (Isère)

1 m 68

Appelé le 1er octobre 1909 au 7e Dragons
Au 99e R.I. le 22 juin 1915 comme sous-lieutenant (vient du 7e Dragons, ancienn maréchal des logis) à la 11e compagnie
Blessé grièvement le 2 août 1915 à Maricourt (Somme), plaies multiples des membres inférieurs provoquant l'amputation d'une jambe

BAUD Louis Georges Marie (août 1914-avril 1916)

Né le 18 avril 1890 à Lyon 1er (Rhône)

1 m 65

Engagé volontaire le 7 mai 1909 au 140e R.I.
Elève à Saint-Cyr en 1913
Au 99e R.I. le 2 août 1914 comme sous-lieutenant (vient du 30e R.I.) à la 12e compagnie

Blessé le 25 août 1914 à Ménil (Vosges) par balle
Lieutenant le 5 mai 1915 à la 9e compagnie
Blessé grièvement le 23 avril 1916 à la ferme Thiaumont (Meuse) par éclats d'obus à l'épaule et au thorax
Capitaine le 31 décembre 1916
Muté au 97e R.I. le 20 juin 1919

 

BEL Emile (octobre 1915-mai 1917)

Au 99e R.I. le 12 octobre 1915 comme sous-lieutenant (vient du Dépôt)

Prisonnier le 11 mai 1917 à Cerny (Aisne)

BELBEZE (mai 1916-mars 1917)

Médecin major de 2e classe arrivé le 19 mai 1916 de l'ambulance 216 comme chef de service
Blessé le 21 mars 1917

BELLISSEN Armand (août 1914-octobre 1915)

Né le 11 janvier 1872 à Lyon (Rhône)

Marié en 1903, 1 enfant
Elève de l'Ecole Supérieure de Commerce de Lyon

Appelé le 11 novemrbe 1893 au 99e R.I.
Caporal le 25 septembre 1894
Sergent le 20 septembre 1896
Sous-lieutenant de réserve au 22e R.I. le 31 décembre 1898
Au 99e R.I. le 8 septembre 1905 comme sous-lieutenant de réserve (vient du 157e R.I.)
Lieutenant de réserve le 24 juillet 1907

Commandant la 27e compagnie de dépôt à Vienne à la mobilisation
Hospitalisé du 19 novembre au 3 décembre 1914
Mis hors cadre pour raison de santé (diabète très grave) le 14 janvier 1915

Mort d'une crise de diabète le 7 octobre 1915 à Berne (Suisse) lors d'une mission auprès des blessés français internés en Suisse.

 

BENOIT Jean-Paul Eugène (avril-juin 1918)

Né le 8 janvier 1898 à Saint-Ambroise (Gard)

1 m 68

Appelé le 16 avril 1917 au 99e R.I.
Elève aspirant (caporal le 21 décembre 1917, sergent le 21 janvier 1918, aspirant le 21 février 1918)
Au 99e R.I. le 23 avril 1918 comme aspirant (au front)

Blessé le 1er juin 1918 à la cote 240 (Marne) par éclats d'obus à un oeil et à la main

 

BERARD Jean (...-juillet 1918)

Sous-lieutenant de la C.M.2 passé au 264e R.I. en juillet 1918

BERGER Jean Antoine Francisque (octobre 1914-septembre 1915)

Né le 23 juin 1861 à Saint-Etienne (Loire)
Domicilié à Saint-Cloud (Seine-et-Oise)

Marié en 1899

Engagé volontaire le 12 novembre 1881 au 75e R.I.
Au 99e R.I. le 26 octobre 1914 comme capitaine de réserve (vient du 104e R.I.T.) comme chef de la 5e compagnie

Tué le 30 septembre 1915 à Somme-Suippe (Marne)

Profession : employé de commerce

 

BERNARD (juillet-novembre 1918)

Sous-lieutenant du 68e R.I., arrivé le 17 juillet 1918

 

BERNARD Joseph (...-mai 1918)

Sous-lieutenant, blessé le 30 mai 1918

BERNARD Marie-Joseph (mai-juin 1918)

Né le 11 juin 1878 à Merdrifnac (Côtes-du-Nord)
Domicilié à Rennes (Ille-et-Vilaine)

Sergent-major promu sous-lieutenant le 12 mai 1918

Mort le 13 juin 1918 à Sézanne, hôpital 34 (Marne)

 

BERROD Paul (juin 1915-avril 1916)

Au 99e R.I. le 27 juin 1915 comme sous-lieutenant chef d'un détachement de mitrailleurs, passe à la C.M.2 le 30 juin 1915
A la 4e compagnie le 4 décembre 1915

Passe au 144e R.I.T. le 8 avril 1916

 

BERTIN Charles (novembre 1915-octobre 1918)

Né le 13 octobre 1886 à Barret (Drôme)
Etudes à Grenoble. Brevet d'aptitude d'enseignement gymnastique
Engagé volontaire à 18 ans au 52e R.I., libéré comme sergent
Instituteur à Pact (Isère), marié avec la fille du directeur de l'école primaire de Pact.
1 fils. Puis instituteur à Salaise.

3 août 1914, rejoint le 52e R.I.
Chef du détachement de la commission de gare et de réception du ravitaillement à Bruay

Au 99e R.I. le 28 novembre 1915 comme sous-lieutenant (vient du Dépôt)
Revient de l'hôpital le 24 février 1916 et rejoint la 5e compagnie
Blessé le 1er août 1916 à la Laufée (Meuse), hospitalisé à Meaux, revient le 29 septembre 1916 au Dépôt Divisionnaire (12e compagnie)
A la 5e compagnie le 18 novembre 1916
Officier téléphoniste le 4 décembre 1916
A la 6e compagnie le 20 décembre 1916
A la C.H.R. le 15 janvier 1917, comme officier téléphoniste
Lieutenant le 10 avril 1917
Gazé en octobre 1918

BERTOYE (février 1915-décembre 1916)

Sergent-major promu sous-lieutenant le 4 février 1915
Chef du peloton de sapeurs et de bombardiers le 29 août 1915
Lieutenant le 25 avril 1916

Renvoyé dans ses foyers le 4 décembre 1916

 

BERTRAND (...-avril 1916)

Sous-lieutenant, blessé le 30 avril 1916 à la ferme Thiaumont (Meuse)

BERTRAND Antonin (juin 1916-août 1918)

Sergent-fourrier à la 2e compagnie, promu sous-lieutenant le 9 juin 1916 à la 7e compagnie
Blessé le 31 juillet 1916 à la Laufée (Meuse)
Passe du Dépôt Divisionnaire à la 1ère compagnie le 1er juin 1917
Blessé le 25 avril 1918 au mont Kemmel (Belgique)
Passe au 500e régiment d'artillerie d'assaut le 21 août 1918
Dirigé sur le dépôt le 8 octobre 1918

BESSET Frédéric Victor Fernand (août 1914-mai 1918)

Né le 8 décembre 1880 à Valence (Drôme)

1 m 57 Marié en 1910

Engagé volontaire le 11 décembre 1899 au 75e R.I.
Au 99e R.I. le 22 octobre 1903 comme sergent rengagé (vient du 75e R.I.)
Adjudant rengagé le 22 février 1913

Sous-lieutenant le 29 septembre 1914 à la 10e compagnie
Evacué le 26 juin 1915 pour rhumatismes
Lieutenant le 11 août 1917
Muté au 115e R.I. le 15 mai 1918

 

BIDAULT Charles Joseph (août-octobre 1914)

Né le 19 novembre 1867 à Cosne-sur-Loire (Nièvre)

1 m 67 Marié en 1908

Engagé volontaire le 9 juillet 1887 au 85e R.I.
Elève à Saint-Cyr en 1891, sorti 185e sur 335
Au 99e R.I. le 26 juillet 1914 comme capitaine (vient du 168e R.I.)

Chef de la 2e compagnie à la mobilisation
Chef du 1er bataillon au 25 août 1914
Blessé le 3 octobre 1914, évacué malade (bronchite) le 5 octobre 1914
Au dépôt du 99e R.I. du 12 janvier au 27 août 1915
Au 9e bataillon d'instruction du 99e R.I. du 27 août 1915 au 28 février 1916
Evacué
Revient au 9e bataillon le 10 mai 1916
Capitaine de territoriale le 1er juin 1918, muté au 69e R.I.T.

CAMPAGNE : MADAGASCAR 1895

 

BLACHERE Marc (novembre 1914-septembre 1915)

Né le 11 juin 1890 à Aubenas (Ardèche)
Domicilié à Vals-les-Bains

Sergent nommé sous-lieutenant le 24 novembre 1914 à la 1ère compagnie

Tué le 25 septembre 1915 au Trou Bricot (Marne)

BLANC (novembre 1914-avril 1916)

Adjudant nommé sous-lieutenant le 24 novembre 1914
Revient le 23 septembre 1915 à la 7e compagnie
Blessé le 20 avril 1916 à la ferme Thiaumont (Meuse)

BLANC-PERDUCET Marcel (juillet-octobre 1918)

Médecin aide-major de 2e classe, vient de l'ambulance 1/152 le 1er juillet 1918
Gazé en octobre 1918

 

BLANCHET (octobre 1918)

Aspirant promu sous-lieutenant le 25 octobre 1918

 

BLIN (décembre 1917-avril 1918)

Au 99e R.I. le 19 décembre 1917 comme sous-lieutenant (vient du C.I.D.)
A la 1ère compagnie le 24 avril 1918
Blessé le 25 avril 1918 au mont Kemmel (Belgique)

BOIS (1918)

Sous-lieutenant en 1918

BONDON Auguste Victor (mai 1918)

Né le 27 mars 1877 à Péas (Marne)

1 m 68 Marié en 1909

Engagé volontaire le 13 octobre 1896 au 79e R.I.

Au 99e R.I. le 12 mai 1918 comme lieutenant de réserve (vient du 348e R.I.)
Blessé le 30 mai 1918
Passe au 17e R.I. le 28 février 1919

BONNAURE (mars-septembre 1916)

Médecin aide-major de 2e classe affecté au 2e bataillon le 11 mars 1916
Mis en disponibilité le 21 septembre 1916

 

BONNET (août 1914)

Médecin aide-major de 2e classe à la mobilisation
Prisonnier le 20 août 1914 à Bellefosse (Alsace)

BONNOT Gustave Lucien (août-septembre 1914)

Né le 23 juillet 1870 à Besançon (Doubs)

1 m 63 Marié, 2 enfants

Engagé volontaire le 14 mars 1889 au 81e R.I.
Elève à Saint-Cyr en 1896, sorti 84e sur 379
Au 99e R.I. comme capitaine le 2 mars 1914 (vient du 92e R.I.)

Commandant la 6e compagnie du 99e R.I. à la mobilisation
Blessé le 25 septembre 1914 à Herleville (Somme)
Passe au centre d'instruction des mitrailleuses à Bourges le 12 août 1915

BORCIER Adrien (août 1914-avril 1916)

Né le 2 septembre 1885 à Lyon (Rhône)

Sous-lieutenant porte-drapeau à la mobilisation
Promu lieutenant le 30 mai 1915
Chef de la C.H.R. et chargé du matériel le 18 septembre 1915
Tué le 29 avril 1916 à Verdun (Meuse)

BOREL Francisque (novembre 1914-septembre 1915)

Au 99e R.I. le 17 novembre 1914 comme sous-lieutenant de territoriale (vient du 108e R.I.T.), à la 2e compagnie

Blessé le 25 septembre 1915 au Trou-Bricot (Marne)

 

BORIES François (1917-novembre 1918)

Né le 27 avril 1898 à Réalmont (Tarn)

1 m 65

Engagé volontaire le 21 septembre 1915 au 99e R.I. comme soldat
Caporal le 28 mai 1916
Sergent le 17 juin 1917
Blessé le 23 octobre 1917 à Laffaux (Aisne) par éclat d'obus à la cuisse
Blessé le 18 avril 1918 au mont Kemmel (Belgique)
Sous-lieutenant le 21 octobre 1918
Passe au 4e régiment de tirailleurs le 6 décembre 1919

BORNE Jean-François (mai 1916-novembre 1918)

Né le 10 mai 1865 au Teil (Ardèche)

1 m 73, marié en 1891, 2 enfants

Engagé volontaire le 28 octobre 1885
Elève à Saint-Cyr, sorti 194 sur 394
Au 99e R.I. le 6 mai 1916 comme lieutenant-colonel (vient du 22e R.I.)

Gazé le 20 octobre 1918 dans les Ardennes
Admis à la retraite le 10 mai 1923

 

BOUCHE (septembre 1914)

Elève de Normal Supérieur, promu sous-lieutenant le 8 septembre 1914

BOURQUIN Joseph (mai-novembre 1918)

Au 99e R.I. le 12 mai 1918 comme sous-lieutenant de territoriale (vient du 348e R.I.), à la 4e compagnie du Centre d'Instruction Divisionnaire

Devient officier chargé des détails le 17 juillet 1918
Lieutenant le 4 janvier 1919

 

 

BOURRET André (juillet-novembre 1918)

Né le 16 septembre 1897 à Paris (Seine)

Au 99e R.I. le 17 juillet 1918 comme sous-lieutenant (vient du 172e R.I.), passe à la 2e compagnie le 1er septembre 1918

 

BOUSQUET (janvier 1916-...)

Adjudant, nommé sous-lieutenant le 2 janvier 1916

BOUYSSOU Jean Joseph (décembre 1915-avril 1916)

Né le 18 septembre 1888 à Toulouse (Haute-Garonne)

Au 99e R.I. le 5 décembre 1915 comme médecin aide-major de 1ère classe chef du service médical (vient du 30e R.I.)
Promu médecin major de 2e classe le 23 mars 1916
Blessé le 29 avril 1916 à Verdun (Meuse)
Passe médecin chef de l'hôpital de Grenoble le 10 février 1917

 

BOVIER-LAPIERRE (février 1919)

Né le 25 décembre 1881 à Montferrat (Isère)
Médecin major de 2e classe, médecin chef du régiment le 5 février 1919

BOYER André (juillet-octobre 1918)

Au 99e R.I. le 20 juillet 1918 comme sous-lieutenant (vient du 172e R.I.), blessé en octobre 1918

 

BOYRON (novembre 1914-avril 1916)

Au 99e R.I. le 5 novembre 1914 comme lieutenant (vient du dépôt), à la 12e compagnie
Chef de la 3e compagnie le 26 février 1916
Blessé le 23 avril 1916 à la ferme Thiaumont (Meuse)
Capitaine le 25 avril 1916

BRET Ferdinand (juin-juillet 1916)

Commandant au 99e R.I. le 28 juin 1916
Evacué malade le 7 juillet 1916

 

BRETON Maurice Edmond (janvier-octobre 1915)

Né le 25 septembre 1869 à Paris 11e (Seine)

1 m 57

Engagé volontaire le 12 novembre 1888 au 13e R.I.
Elève à Saint-Cyr en 1892, sorti 81e sur 326
Au 99e R.I. le 9 janvier 1915 comme capitaine (vient du 258e R.I.), à la 2e compagnie

Chef de bataillon le 10 octobre 1915, passe au 15e R.I.

 

BRIGUET Georges (mars-avril 1915)

Né le 1er mars 1886 à Oyonnax (Ain)

Sous-lieutenant arrivé le 17 mars 1915 du 98e R.I.

Passe dans l'armée d'Orient au 175e R.I. le 25 avril 1915

BRUN Georges (juin 1917-mai 1918)

Né le 1er octobre 1893 à Lyon 2e (Rhône)
Domicilié à Lyon 2e

Aspirant promu sous/lieutenant le 13 juin 17, affecté à la CM 1

Tué le 30 mai 18 à Vrigny (Marne)

 

BRUN Louis Baptiste François (août 1914-novembre 1918)

Né le 23 novembre 1894 à Espaly (Haute-Loire)

1 m 76 Marié en 1920

Engagé volontaire le 7 octobre 1913
Elève à Saint-Cyr
Au 99e R.I. le 6 août 1914 comme sous-lieutenant (vient de Saint-Cyr)

Blessé le 26 août 1914 au col de la Culotte (Vosges) par shrapnell à la main
Lieutenant le 22 mars 1915
Capitaine le 31 mai 1916
Blessé le 1er août 1916 à la Laufée (Meuse) par balle à la jambe
Blessé le 25 avril 1918 au mont Kemmel (Belgique) par éclat d'obus à l'oreille
Blessé le 1er juin 1918 à la cote 240 (Marne) par balle à l'oeil
Capitaine adjudant-major le 29 juin 1918 au 3e bataillon

Retourne à Saint-Cyr en 1919
Passe au 3e régiment de tirailleurs le 3 février 1920

 

BRUSLON (mars 1915-...)

Médecin aide-major venant de l'hôpital de Tours, affecté au 1er bataillon le 11 mars 1915

BULLION Francisque (août 1916-novembre 1918)

Sous-lieutenant de territoriale venant du Dépôt Divisionnaire, passe à la 10e compagnie le 22 août 1916
Passe au Dépôt Divisionnaire le 18 février 1917 (8e compagnie)
Promu lieutenant le 15 décembre 1917
Toujours à la 8e compagnie du Dépôt Divisionnaire à l'Eté 1918