Annuaire des officiers et cadres du
99e régiment d'infanterie en 1914-1918

Page d'accueil

 

MAGNIN (juillet 1918)

Sergent promu sous-lieutenant le 14 juillet 1918, passe au 217e R.I.

 

MAHAIE (DE) (mars 1916)

Capitaine, détaché du 9e hussards le 20 mars 1916

MAHIEU (octobre 1916-...)

Au 99e R.I. le 29 octobre 1916 comme sous-lieutenant (vient du 233e R.I.)
Affecté à la 12e compagnie (Dépôt Divisionnaire)
Passe à la 6e compagnie le 22 novembre 1916

  MAILLE (DE), Jacquelin Jean Marie Robert, voir à MILLY (DE)
 

MALEZIEU (DE) Jean (août 1914-juillet 1916)

Né le 27 août 1891 à Castelnaudary (Aude)
Domicilié à Catllar (Pyrénées-Orientales)

1 m 61

Engagé volontaire le 10 octobre 1912 au 61e R.I.
Elève à Saint-Cyr en 1913
Au 99e R.I. le 5 août 1914 comme sous-lieutenant (vient de Saint-Cyr) à la 4e compagnie

Blessé le 27 septembre 1914 à Foucaucourt (Somme) par éclat d'obus au crâne
Lieutenant le 22 mars 1915
Chef de la 12e compagnie le 30 mai 1915
Capitaine le 31 mai 1916
Chef de la 3e compagnie le 12 juin 1916

Tué le 1er juillet 1916 à Moulainville (Meuse)

 

MANNAZ Jean (novembre 1914-septembre 1915)

Né le 4 avril 1879 à Saint-Girod (Savoie)

Au 99e R.I. le 17 novembre 1914 comme lieutenant de territoriale (vient du 108e R.I.T.), à la 6e compagnie

Tué le 25 septembre 1915 au Trou-Bricot (Marne)

MARGERIT (octobre 1916-mai 1917)

Au 99e R.I. le 29 octobre 1916 comme sous-lieutenant (vient du 95e R.I.), affecté à la 4e compagnie (Dépôt Divisionnaire)
Passe à la 1ère compagnie le 21 février 1917
Passe au Dépôt Divisionnaire le 5 mai 1917

MARINET Gustave (mai-juin 1918)

Né le 5 juillet 1897 à Lyon (Rhône)

Aspirant promu sous-lieutenant le 12 mai 1918

Tué le 9 juin 1918 à Vrigny (Marne)

MARIO Auguste (mai-juin 1916)

Né le 25 août 1888 à Pech-Luna (Aude)

Au 99e R.I. le 20 mai 1916 comme sous-lieutenant (vient du Dépôt), à la 1ère compagnie

Mort le 18 juin 1916 aux Monthairons (Meuse) dans un accident de grenades

MARIOTTI François

Né le 7 septembre 1879 à Sarrola-Carcopino (Corse)

Capitaine

MARLIAVE (DE) Henri Marie (mars 1915-février 1918)

Né le 26 août 1878 à Lux (Haute-Garonne)

1 m 66 Marié en 1912, 3 enfants

Appelé le 14 novembre 1899 au 126e R.I.
Elève à Saumur, sorti 44e sur 68
Au 99e R.I. le 31 mars 1915 comme lieutenant (vient du 9e hussards), chef de la 10e compagnie
Blessé le 25 septembre 1915 au Trou-Bricot (Marne)
Chef de la 2e compagnie de mitrailleuses de brigade qui deviendra la C.M.3 du 99e R.I. en juin 1916

Capitaine le 4 avril 1916
Capitaine adjudant-major le 6 octobre 1917
Elève au cours d'état-major de Senlis le 1er février 1918

Passe à l'Etat-Major de la 15e D.I.C. le 3 octobre 1918

 

 

MARQUE François (septembre 1914-avril 1916)

Né le 23 octobre 1885 à Saint-Pierre-de-Chandieu (Isère)

Adjudant de liaison du lieutenant-colonel le 25 septembre 1914
Promu sous-lieutenant le 11 octobre 1914, chargé du service téléphonique
Officier chargé du renseignement le 18 septembre 1915
Lieutenant le 7 octobre 1915

Tué le 30 avril 1916 à Verdun (Meuse)

MARQUET Jean-Marie (août 1914-avril 1916)

Né le 29 septembre 1872 à Saint-Romain-en-Gier (Rhône)
Domicilié à la Balme-les-Grottes (Isère)

1 m 65 Marié en 1903, 2 enfants

Appelé le 15 novembre 1894 au 99e R.I. comme soldat
Caporal le 6 juin 1895
Sergent le 22 septembre 1896, rengagé
Sergent-fourrier le 26 mars 1900
Sergent-major le 28 juin 1901, rengagé
Adjudant le 12 mai 1902, rengagé
Adjudant de bataillon le 22 février 1910 toujours au 99e R.I.

Sous-lieutenant le 10 septembre 1914

Décédé de ses blessures le 30 avril 1916 à l'hôpital n°12 de Vadelaincourt (Meuse)

MARTINET Claude Symphorien (août 1914)

Né le 20 août 1865 à Saint-Germain-du-Plain (Saône-et-Loire)

Marié en 1895

Engagé volontaire le 30 octobre 1883
Elève à Saint-Cyr, sorti 138e sur 411
Au 99e R.I. le 26 mai 1914 comme lieutenant-colonel (vient de la Place Forte de Belfort)

Tué le 25 août 1914 à Schirmeck (Alsace)

CAMPAGNES : ANNAM 1886-1888, COCHINCHINE 1889-1892, BENIN 1893-1894

MARTY Emile Henri (octobre 1914-septembre 1915)

Né le 5 janvier 1868 à Villefranche (Haute-Garonne)

1 m 78 Marié en 1895

Engagé volontaire le 25 octobre 1887
Elève à Saint-Cyr
Au 99e R.I. le 8 octobre 1914 comme chef de bataillon (vient du 22e R.I.)

Lieutenant-colonel le 13 octobre 1914
Passe à l'Etat-Major du 21e C.A. le 15 septembre 1915

CAMPAGNES : ALGERIE 1901-1904, TUNISIE 1904-1906, ALGERIE-SAHARA 1906-1911, MAROC 1911-1914

MASTIO Antoine Raymond (décembre 1914-septembre 1915)

Né le 2 mai 1872 à Paris 8e (Seine)

1 m 77 Marié en 1897, 3 enfants

Engagé volontaire le 4 octobre 1890 au 26e R.I.
Elève à Saint-Cyr en 1892, sorti 65e sur 416
Au 99e R.I. le 21 décembre 1914 comme capitaine (vient de la Place Forte de Dijon), chef du 3e bataillon

Chef de bataillon le 2 juillet 1915
Evacué malade le 16 septembre 1915 pour entérite chronique
Passe à l'Etat-Major de la 15e D.I. le 16 octobre 1915

MATTON (juin 1917-avril 1918)

Adjudant promu sous-lieutenant le 13 juin 1917
Passe du Dépôt Divisionnaire à la 2e compagnie le 22 octobre 1917
Gazé le 25 avril 1918 au mont Kemmel (Belgique)

MAURAND Albert (juillet-novembre 1918)

Au 99e R.I. le 20 juillet 1918 comme sous-lieutenant (vient du 172e R.I.), à la 7e compagnie

 

MAYARD (...-juin 1918)

Sous-lieutenant, passe au 30e R.I. le 18 juin 1918

MAYOUD Paul (août 1914-juillet 1915)

Médecin aide-major de 2e classe arrivé le 28 août 1914
Passe à l'ambulance 3/14 le 25 juillet 1915 comme médecin aide-major de 1ère classe

MAYOUX Gilbert (octobre 1915-avril 1916)

Né le 14 août 1882 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)

Sous-lieutenant promu le 7 octobre 1915 à la 9e compagnie

Tué le 23 avril 1916 à la ferme Thiaumont (Meuse)

MAZARS (...-février 1916)

Adjudant promu sous-lieutenant au 52e R.I. le 24 février 1916

MEGER Augustin François (août-octobre 1914)

Né le 6 décembre 1891 à Joncquières-Saint-Vincent (Gard)

1 m 64 Marié en 1916, 1 enfant

Engagé volontaire le 6 octobre 1910 au 99e R.I.
1ère classe le 6 avril 1911
Caporal le 13 juin 1911
Sergent le 26 septembre 1912
Sergent-fourrier le 22 septembre 1913, rengagé
Sergent-major le 4 septembre 1914
adjudant le 6 septembre 1914
Sous-lieutenant le 29 septembre 1914
Blessé le 17 octobre 1914 à Herleville par balle à la cuisse
Lieutenant le 28 juillet 1918
Muté au 11e B.C.A. comme lieutenant trésorier le 15 novembre 1919

MERCIER (août 1914)

Capitaine adjoint au lieutenant-colonel à la mobilisation

Evacué le 27 août 1914

 

MERINDOL Félix Louis Achille (août 1914-novembre 1918)

Né le 6 mai 1890 à Sathonay (Ain)

1 m 68

Engagé volontaire le 6 octobre 1908 au 99e R.I.
Caporal le 1er octobre 1909
Sergent le 21 avril 1911, rengagé

Aspirant le 10 août 1914
Blessé le 25 août 1914 à Ménil (Vosges) par balle au genou
Sous-lieutenant le 25 décembre 1915
Lieutenant le 25 décembre 1917

MEUNIER Louis (septembre 1914-août 1916)

Né le 9 janvier 1886 à Lure (Haute-Saône)

Au 99e R.I. le 27 septembre 1914 comme sergent (vient de la Garde Républicaine)

Adjudant-chef promu sous-lieutenant le 19 mai 1916 à la 3e compagnie
Prisonnier le 1er août 1916 à la Laufée, interné à Mayence (Allemagne)

MEYER (août 1914-...)

Lieutenant à la 2e compagnie à la mobilisation

MEYER Maurice (octobre-novembre 1916)

Né le 6 février 1879 à Paris 3e (Seine)

1 m 63

Appelé le 15 novembre 1900 au 107e R.I.
Au 99e R.I. le 15 octobre 1916 comme sous-lieutenant (vient du 31e R.I. ancien sergent)
A la 8e compagnie (Dépôt Divisionnaire)
Evacué malade le 6 novembre 1916
Mort de maladies à Chaumont (Haute-Marne) le 10 décembre 1916

MEYGRET-COLLET André-Honoré (décembre 1914-mai 1917)

Né le 7 février 1896 à Bourg-en-Bresse (Ain)
Domicilié à Sedan (Ardennes)

Engagé volontaire le 13 août 1914 au 99e R.I. comme soldat
Caporal le 13 octobre 1914
Au front le 3 janvier 1915 comme aspirant (vient du peloton de Saint-Cyriens du 14e C.A.)
Chargé des renseignements jusqu'au 18 septembre 1915
Promu sous-lieutenant le 13 mars 1916
Chef du peloton du canon de 37 mm le 26 octobre 1916
Lieutenant le 31 décembre 1916

Tué le 11 mai 1917 à Cerny (Aisne)

MICHOUX Georges Louis Constant (août 1914-décembre 1916)

Né le 3 décembre 1887 à Château-sur-Allier (Allier)

1 m 69

Engagé volontaire le 9 octobre 1907 au 92e R.I.
Elève à Saint-Cyr en 1908
Au 99e R.I. le 26 janvier 1914 comme lieutenant (vient du 4e Régiment de Tirailleurs), chef de la 2e section de mitrailleuses à la mobilisation
Chef de la 5e compagnie le 31 août 1914

Capitaine le 2 septembre 1914
Blessé le 25 septembre 1914 à Herleville par éclat d'obus au visage, revient le 25 octobre 1914 à la 7e compagnie
Passe à la compagnie de mitrailleuses le 20 février 1915
Nommé capitaine adjudant-major au 2e bataillon le 16 mars 1916
Détaché au cours d'officier d'état-major le 16 décembre 1916

Affecté au 104e R.I. le 19 novembre 1919

CAMPAGNES : TUNISIE 1911-1914, MAROC 1912

MIGNOT Henri (avril 1916-octobre 1918)

Au 99e R.I. le 18 avril 1916 comme sous-lieutenant (vient du Dépôt), affecté à la 4e compagnie
A la 3e compagnie le 3 juin 1916
Evacué le 15 juillet 1916
Passe du Dépôt Divisionnaire à la 3e compagnie le 18 novembre 1916
Officier chargé des renseignements le 12 décembre 1916
Affecté à la 10e compagnie le 20 décembre 1916
A la 6e compagnie le 12 février 1917
A la 10e compagnie le 1er juin 1917
A la 7e compagnie le 19 décembre 1917
A la 6e compagnie le 27 décembre 1917
Promu lieutenant le 1er mai 1918
Gazé en octobre 1918

 

MILLET Marius (novembre 1914)

Né le 15 juillet 1882 à Maynal (Jura)
Domicilié à Romainville (Seine)

Sergent nommé sous-lieutenant le 24 novembre 1914

Tué le 28 novembre 1914 à Fontaine-lès-Cappy (Somme)

MILLY (DE) ou MAILLE marquis de, DE LA TOUR-LANDRY Jacquelin Jean Marie Robert (mai-juillet 1918)

Né le 5 juillet 1891 à Hayange (Lorraine)
Domicilié à Paris 7e (Seine)

Etudes de lettres et de droit à l'institut catholique de Paris. En juillet 1910, diplômé d'une licence ès lettres (histoire).
Service militaire au 24e régiment de dragons, blessé en février 1916 dans la forêt de Parroy en tant que sous-lieutenant.
Passé sur sa demande dans l'infanterie, au 348e régiment d'infanterie début 1918.
Au 99e régiment d'infanterie, 9e compagnie, début mai 1918.

Tué le 27 juillet 1918 à Emberménil (Meurthe-et-Moselle)

 

MISTRAL Pascal Félix (janvier-février 1915)

Né le 27 avril 1881 à Moscou (Russie)
Domicilié à Saint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône)

Au 99e R.I. le 21 janvier 1915 comme sous-lieutenant (vient du 141e R.I.), à la 12e compagnie

Tué le 8 février 1915 à Fay (Somme)

 

MOLLINGAL Paul (novembre 1916-avril 1918)

Né le 17 mai 1883 à la Rochette (Savoie)
Domicilié à Paris 18e (Seine)

Au 99e R.I. le 18 novembre 1916 comme sous-lieutenant (vient du Dépôt Divisionnaire), à la 6e compagnie

Tué le 25 avril 1918 au mont Kemmel (Belgique)

 

MONGANASTE Charles (juillet-novembre 1918)

Au 99e R.I. le 20 juillet 1918 comme sous-lieutenant de territoriale (vient du 206e R.I.) à la 5e compagnie

MONNIER Jean-Louis (novembre 1914-juillet 1916)

Adjudant nommé sous-lieutenant le 24 novembre 1914 à la 10e compagnie
Promu lieutenant le 9 juin 1916

Evacué le 30 juillet 1916

 

MONOT (août 1914-...)

Sous-lieutenant à la 9e compagnie à la mobilisation

 

MOREAU Adolphe (juillet-novembre 1918)

Pharmacien aide-major de 1ère classe, vient de l'hôpital d'évacuation 5/1 le 1er juillet 1918

MOREAU Arsène (août 1914-avril 1918)

Né le 30 novembre 1891 à Villegonin (Indre)

Sous-lieutenant à la 9e sompagnie à la mobilisation
Blessé le 24 août 1914 à Saulxures (Alsace), revient le 31 janvier 1915 à la 9e compagnie
Lieutenant le 12 janvier 1916
Chef de la 10e compagnie le 29 mars 1916
Chef de la C.H.R. le 30 avril 1916
Chef de la 10e compagnie le 12 juin 1916
Capitaine le 28 mai 1917
Gazé le 25 avril 1918 au mont Kemmel (Belgique)

MOREL François (janvier 1915-...)

Au 99e R.I. le 31 janvier 1915 comme lieutenant (vient du Dépôt), chef de la 3e compagnie
Capitaine le 30 mai 1915

MORESTIN Firmin (janvier 1916-février 1917)

Au 99e R.I. le 3 janvier 1916 comme sous-lieutenant de territoriale (vient du 119e R.I.T.), à la 1ère compagnie
Passe au Dépôt Divisionnaire le 21 février 1917

 

MULTRIER Camille (février-juin 1917)

Au 99e R.I. le 15 février 1917 comme capitaine adjudant-major au 2e bataillon (vient du 30e R.I.)
Promu commandant le 5 avril 1917
Blessé le 11 juin 1917 à Cerny (Aisne)

 

MURET Albert Léon (août 1914-mai 1915)

Né le 7 août 1868 au Pont-de-Beauvoisin (Savoie)

Capitaine chef de la 8e compagnie à la mobilisation
Blessé le 28 août 1914 à Saint-Dié (Vosges), revient le 21 décembre 1914
Passe au 140e R.I. le 15 mai 1915 comme commandant

Tué le 27 septembre 1915 à Tahure (Marne)