Annuaire des officiers et cadres du
99e régiment d'infanterie en 1914-1918

Page d'accueil

PAC-MARSOLIES (DU) (septembre 1914 & février-juin 1915)

Au 99e R.I. le 5 septembre 1914 comme commandant

Blessé le 25 septembre 1914 à Herleville

Chef du bataillon de marche du 99e R.I. de février à juin 1915, passé au 67e R.I.

PADUSCHECK Alphonse (janvier-septembre 1916)

Né le 10 novembre 1877 à Ossendorf (Allemagne)

Au 99e R.I. le 15 janvier 1916 comme sous-lieutenant de territoriale (vient du 43e R.I.T.)
Affecté à la 11e compagnie
Passe du Dépôt Divisionnaire à la 11e compagnie le 22 août 1916

Muté au 7e régiment de marche de tirailleurs le 9 septembre 1916

Tué le 17 avril 1917 à Aubérive (Marne)

 

 

PANISSET (mai 1915-...)

Adjudant promu sous-lieutenant le 6 mai 1915 à la 7e compagnie

 

PASCAL Elie (août 1916-octobre 1917)

Né le 29 mai 1882 à Meylan (Isère)

Au 99e R.I. le 16 août 1916 comme sous-lieutenant de réserve (vient du Dépôt Divisionnaire)
Passe à la 6e compagnie le 6 septembre 1916
Passe de la 11e compagnie au Dépôt Divisionnaire le 18 février 1917
A la 2e compagnie le 1er juin 1917
A la 11e compagnie le 2 juin 1917
Blessé le 23 octobre 1917 à Laffaux (Aisne)

Muté au 359e R.I. le 15 juillet 1918

 

PAULHAC Pierre (août-novembre 1918)

Né le 7 avril 1890 à Massiac (Cantal)

Au 99e R.I. le 6 août 1918 comme sous-lieutenant (vient du 414e R.I.)
Lieutenant le 9 septembre 1918

 

PAYAN Aimé Théodule (août 1914-septembre 1915)

Né le 5 mai 1881 à Saint-Chaffrey (Hautes-Alpes)
Domicilié à Lyon 7e (Rhône)

1 m 62 Marié en 1914

Appelé le 16 novembre 1902 au 140e R.I.
Au 99e R.I. le 24 mai 1905 comme sergent rengagé (vient du 140e R.I.)
Sergent-fourrier le 16 janvier 1906
Sergent le 9 octobre 1906
Sergent-major le 8 mai 1912, rengagé

Sous-lieutenant le 11 octobre 1914 à la 11e compagnie

Tué le 29 septembre 1915 au Trou Bricot (Marne)

 

PERENET Jean Camille Antoine (août 1914)

Né le 14 avril 1870 à Saint-Georges-d'Espéranche (Isère)

Appelé le 10 novembre 1891 au 99e R.I. comme soldat
Caporal le 24 août 1892
Sergent le 27 septembre 1893, rengagé
Sergent-fourrier le 9 janvier 1894
Sergent le 21 avril 1895
Elève à Saint-Cyr en 1896, sorti 16e sur 379
Au 99e R.I. le 8 février 1914 comme capitaine (vient du 38e R.I.)

Chef de la 1ère compagnie à la mobilisation
Blessé grièvement le 28 août 1914 à Saint-Dié (Vosges) par balles à l'épaule et à la main provoquant la paralysie de celle-ci.

Au 9e bataillon d'instruction du 99e R.I. le 5 avril 1917
Passe au 25e R.I. le 6 juin 1917

 

PERRE (mars-septembre 1915)

Adjudant nommé sous-lieutenant le 8 mars 1915 à la 8e compagnie
Passe à la 11e compagnie le 29 août 1915

Muté à la compagnie de mitrailleuses de brigade le 20 septembre 1915

PERRET Louis François Bastille (août 1914)

Né le 14 juillet 1885 à Saint-Romain-en-Gal (Rhône)

1 m 80 Marié en 1907

Appelé le 7 octobre 1906 au 158e R.I.
Au 99e R.I. le 24 décembre 1913 comme lieutenant de réserve

Blessé le 25 août 1914 à Robache (Vosges) par balles au pied et à l'oreille. Fait prisonnier
Interné à Wurzbourg. Rapatrié le 4 décembre 1918
Part en mission en Sibérie en juillet 1919

PETITPAS Clément Jules (juillet 1917-mai 1918)

Né le 31 mai 1876 à Castres (Tarn)

Marié en 1905

Engagé volontaire le 26 octobre 1897
Elève à Saint-Cyr
Au 99e R.I. le 25 juillet 1917 comme chef de bataillon (vient du 27e B.C.A.)

Chef du 2e bataillon
Passe au 6e B.C.A. le 25 mai 1918

PEYRASSOL Louis (novembre 1917-mai 1918)

Né le 15 juin 1880 à Cléon-d'Andran (Drôme)

Au 99e R.I. le 24 novembre 1917 comme sous-lieutenant (vient du Centre d'Instruction Divisionnaire)
Affecté à la 1ère compagnie
A la 3e compagnie le 7 décembre 1917
Promu lieutenant le 1er mai 1918

Tué le 31 mai 1918 à Vrigny (Marne)

PIASTRI Jean-Baptiste André (août 1914-mars 1916)

Né le 14 janvier 1874 à Sainte-Lucie-de-Tallano (Corse)

1 m 67 Marié en 1904

Engagé volontaire le 19 novembre 1892 au 145e R.I.
Au 99e R.I. le 23 mars 1910 comme sous-lieutenant de réserve (vient du 163e R.I.)
Lieutenant de réserve le 23 mars 1912
Lieutenant porte-drapeau le 9 septembre 1912
Lieutenant adjoint au trésorier le 9 janvier 1914
Lieutenant chargé des détails le 6 août 1914

Capitaine le 2 juillet 1915
Chef de la 8e compagnie le 20 août 1915
Capitaine adjoint au commandant du régiment le 17 octobre 1915
Capitaine adjudant-major le 17 mars 1916, passe au 22e R.I.

 

PIGACHE DE SAINTE-MARIE (DE) Paul Joseph Fernand (février 1915-avril 1918)

Né le 19 mars 1889 à Montpellier (Hérault)

1 m 66

Engagé volontaire le 16 juin 1909 au 17e Dragons
Au 99e R.I. le 20 février 1915 comme sous-lieutenant (vient du 17e Dragons) à la 5e compagnie
Blessé le 25 septembre 1915 à Perthes (Marne) par balle au ventre, revient le 13 décembre 1915 à la 8e compagnie
Passe à la 1ère compagnie de mitrailleuses le 1er avril 1916

Blessé le 22 avril 1916 à la ferme Thiaumont (Meuse) par éclat d'obus au visage
Passe du Dépôt Divisionnaire à la C.M.2 le 22 août 1916

Lieutenant le 21 juillet 1917
Chef de la C.M.3 le 6 octobre 1917
Fait prisonnier le 25 avril 1918 au mont Kemmel
Interné à Entin jusqu'au 3 janvier 1919

 

PILLOT (août 1914)

Sous-lieutenant de cavalerie, arrivé le 26 août 1914 et blessé le même jour à Saint-Dié (Vosges)
Détaché au dépôt, affecté au service automobile du 13e R.A.C. le 10 mai 1915

PINCON (février-avril 1918)

Capitaine, envoyé au Centre d'Instruction Divisionnaire le 25 février 1918
Passe à la 3e compagnie le 8 mars 1918
Chef de la 11e compagnie

Prisonnier le 25 avril 1918 au mont Kemmel (Belgique)

 

PIOLLET Arthur Marie Hérald (août 1914)

Né le 9 septembre 1875 à Allan (Drôme)

1 m 64 Marié en 1909, 1 enfant

Engagé volontaire le 2 décembre 1895 au 22e R.I.
Elève à Saint-Cyr en 1902, sorti 160e sur 235
Au 99e R.I. le 1er avril 1903 comme sous-lieutenant (vient de Saint-Cyr)
Lieutenant le 1er avril 1905
Lieutenant adjoint au capitaine chargé du matériel le 9 janvier 1914
A la 10e compagnie à la mobilisation

Prisonnier le 24 août 1914 à Saulxures (Alsace)
Interné à Wurzbourg jusqu'au 19 octobre 1918
Capitaine le 25 décembre 1914

 

PLANTIER Alphonse Théophile (août 1914-novembre 1918)

Né le 27 février 1891 à Saint-Maurice-de-Gourdans (Ain)

1 m 64 Marié en 1915

Appelé le 10 octobre 1912 au 44e R.I.
Au 99e R.I. le 1er avril 1914 comme sous-lieutenant de réserve (vient du 44e R.I.)
Sous-lieutenant à la 7 compagnie à la mobilisation

Blessé le 26 août 1914 au col de Robache (Vosges) par balle à la cuisse et par balle à l'épaule, revient le 31 janvier 1915 à la 10e compagnie
Blessé le 30 septembre 1915 à la cote 193 (Marne), revient le 18 avril 1916
Lieutenant de réserve le 5 janvier 1916, chargé du matériel
Passe dans le cadre actif le 15 avril 1916
Blessé le 23 avril 1916 à la ferme Thiaumont (Meuse)
Capitaine le 19 avril 1918, chargé du matériel
Chef de compagnie le 25 mars 1919

Passe au 7e régiment de tirailleurs le 8 mai 1920

 

PONCET Victor (août 1914)

Né le 5 juillet 1878 à Reims (Marne)
Domicilié à Bourg-en-Bresse (Ain)

1 m 64 Marié

Engagé volontaire le 8 août 1896 au 133e R.I.
Elève à Saint-Cyr en 1902, sorti 189e sur 235
Au 99e R.I. le 10 octobre 1911 comme lieutenant (vient du 23e R.I.)
Lieutenant à la 7e compagnie du 99e R.I. à la mobilisation

Tué le 25 août 1914 à Ménil (Vosges)

 

PORCHER Julien (avril-novembre 1918)

Au 99e R.I. le 1er avril 1918 comme médecin aide-major de 2e classe (vient de l'ambulance 2/14)

Blessé le 25 avril 1918 au mont Kemmel (Belgique)

Au 3e bataillon en août 1918

 

PORTE (août 1915-...)

Au 99e R.I. le 26 août 1915 comme aspirant (vient du 158e R.I.)

Promu sous-lieutenant le 7 octobre 1915 à la 1ère compagnie

 

POUCHON Camille Honoré (août 1914-février 1918)

Né le 14 juin 1881 à Loriol (Drôme)

1 m 70 Marié en 1906, 2 enfants

Engagé volontaire le 14 juin 1899 au 96e R.I.
Au 99e R.I. le 14 février 1914 comme sous-lieutenant de réserve (vient du 159e R.I.)
A la 9e compagnie à la mobilisation

Blessé par balle au bras le 24 août 1914 à Saulxures, revient le 19 décembre 1914
Lieutenant le 22 février 1915
Evacué malade le 16 avril 1915 (dyssenterie)
Passe du Dépôt Divisionnaire à la 3e compagnie le 4 septembre 1916
Capitaine le 4 octobre 1916
Evacué malade le 9 janvier 1917
Mis hors cadre au bureau de recrutement Rhône Nord le 24 février 1918

PRADIER Louis (octobre 1916-novembre 1918)

Au 99e R.I. le 21 octobre 1916 comme sous-lieutenant de territoriale (sergent au 309e R.I.T.)
Passe du Dépôt Divisionnaire à la 2e compagnie le 22 novembre 1916
A la 3e compagnie le 12 février 1917
Blessé le 9 mars 1917
Passe du Dépôt Divisionnaire à la 3e compagnie le 1er juin 1917

PRAT Marcel Placide Auguste (octobre 1915-juillet 1918)

Né le 9 février 1889 à Blois (Loir-et-Cher)

1 m 63 Marié en 1920

Appelé le 1er octobre 1910 au 55e R.I.
Au 99e R.I. le 6 octobre 1915 comme sous-lieutenant de réserve (vient du 261e R.I.)
A la 3e compagnie le 28 octobre 1915

Promu lieutenant chef de la 4e compagnie le 7 décembre 1915
Blessé le 23 décembre 1915 à Carspach (Alsace) par balle au mollet
Blessé le 7 mai 1916 à la tranchée des Sapeurs près de la ferme Thiaumont par balle au poignet
Capitaine le 31 mai 1916
A la 5e compagnie le 16 juillet 1916
Muté comme instructeur auprès de l'armée américaine le 6 juillet 1918

En congés le 15 septembre 1919

PRIEZ Joseph (août 1914)

Né le 2 janvier 1891 à Vasselin (Isère)

Sous-lieutenant à la 10e compagnie à la mobilisation

Tué le 24 août 1914 à Saulxures (Alsace)